Déboulonnage sur un pylône d’une ligne Très Haute Tension (THT) dans la Manche, contre les projets EPR de Flamanville et THT Cotentin-Maine

Isigny-le-Buat, département de la Manche, sur la ligne THT existante Flamanville-Domloup

25 septembre 2010

Nous étions plus d’une centaine à participer à cette action de désobéissance civile. La présence policière était assez importante, mais le nombre, la détermination et la solidarité des personnes présentes a permis de rejoindre le pylône sur lequel quelques boulons ont été dévissé.

Des banderoles ont été accrochées au pylône : « Stop à la ligne THT », «Stop-EPR » et « A quoi ça tient ? »

Un agent de RTE tentait, avec un mégaphone, de nous dissuader « d’altérer ce support du transport de l’électricité ». Il a été éconduit en dehors du champ comme quelques policiers et gendarmes qui ont été gentillement éloignés du pied du pylône.

Mais nous n’avons pas oublié que ces personnes n’étaient pas l’enjeu de l’action. Le message était celui d’une population qui affirme collectivement une opposition à ces projets EPR et THT, malgré le mépris affiché par l’État et les industriels.

Cette action a eu lieu suite à la signature par le gouvernement de la déclaration d’utilité publique (DUP) du projet de ligne THT Cotentin-Maine indissociable du projet EPR en cours de construction à Flamanville.

Les recours légaux engagés contre la DUP n’étant pas suspensifs, et l’Etat et les industriels affichant un mépris de plus en plus choquant, les actions de désobéissance civile nous apparaissent justifié et ne manqueront pas de se multiplier.